Chaumontel.html
Luzarches.html
https://drive.google.com/file/d/1yCqmGvo4fzN-pzbrVMEYKDMN9GoHMZkt/view?usp=sharing
https://drive.google.com/file/d/1M7qayOzC8PZvNIuag3UL6FSy5z8JRBSo/view?usp=sharing
https://drive.google.com/file/d/1gD-JNjFuSY5V7xLOEmYDB_t8Ub2I-ZjC/view?usp=sharing
https://drive.google.com/file/d/1OeocrYBm6FepjiFQMc1kKcFvMzB_bYos/view?usp=sharing
https://drive.google.com/file/d/12cE2MEgwQ0OJUBx4TAjwHrqGoOP8K8Ce/view?usp=sharing
https://drive.google.com/file/d/1bjcgTkSfPc-SgUJ6kjv9rzo1OX7nDVAp/view?usp=sharing
 





PRIÈRE DU PAPE FRANÇOIS


À SAINT JOSEPH FACE À LA PANDÉMIE

Protégez, Saint Gardien, notre pays.


Éclairez les responsables du bien commun, afin qu’ils sachent – comme vous – comment prendre soin des personnes qui leur sont confiées.


Donnez l’intelligence de la science à ceux qui recherchent des moyens adéquats pour la santé et le bien-être physique de leurs frères et sœurs.


Soutenez ceux qui se dépensent pour les nécessiteux : bénévoles, infirmières, médecins, qui sont en première ligne pour soigner les malades, même au prix de leur propre sécurité.


Bénissez, Saint Joseph, l’Église : à commencer par ses ministres, fais d’elle un signe et un instrument de ta lumière et de ta bonté.


Accompagnez, Saint Joseph, les familles : par ton silence priant, construis l’harmonie entre les parents et les enfants, surtout les plus petits.


Préservez les personnes âgées de la solitude : ne laissez personne dans le désespoir de l’abandon et du découragement.


Réconfortez ceux qui sont plus

fragiles et encouragez ceux qui vacillent, intercédez pour les pauvres,


Avec la Vierge Marie, priez le Seigneur de libérer le monde de toute forme de pandémie.


Amen.

LA QUÊTE  ET  LE CONFINEMENT

En cette période de confinement, même si nous ne pouvons pas être physiquement présents à la messe, la quête est toujours aussi indispensable et nécessaire à notre paroisse.


Avec « L’Appli La Quête « donner à notre paroisse n’a jamais été aussi simple. Vous pouvez télécharger cette application sur votre smartphone depuis : https://appli-laquete.fr . Il vous est également possible de donner depuis le site mis en place par notre diocèse :  https://don.catholique95.fr/laquete .

LES MONTANTS QUE VOUS VERSEREZ SUR CETTE PLATEFORME NATIONALE, RAPIDE ET SÉCURISÉE, SERONT INTÉGRALEMENT REVERSÉS À VOTRE PAROISSE.

OFFRIR UNE MESSE

Les fidèles peuvent apporter au sacrifice eucharistique une offrande personnelle afin d’y participer plus étroitement. En effet, en donnant un peu d’eux-mêmes (leur travail, leurs biens), ils prennent part à l’offrande que Jésus fait à son Père.

Chaque fidèle peut légitimement demander que soit célébrée, le dimanche ou en semaine, une messe pour une intention particulière :
  - pour les vivants ou les défunts de sa famille ;
  - pour accompagner des proches dans tous les moments de leur vie (heureux ou difficiles) ;
- pour rendre grâce à Dieu pour des jeunes mariés, des anniversaires de mariage, un nouveau baptisé, des moments forts de la vie...


Vous trouverez ici la demande de messes qui sera à adresser au presbytère de la paroisse : 2, rue François de Ganay – 95270 Luzarches


DEMANDER UNE MESSE, C'EST ENTRER DANS LA PRIÈRE DE JÉSUS ET DE L'ÉGLISE CATHOLIQUE, C'EST CONFIER À DIEU LES INTENTIONS QUI NOUS SONT CHÈRES.





Nous mettons en œuvre les dispositions qui nous sont recommandées, au fil du temps, par les autorités.

                                        Le port du masque est obligatoire durant les offices.



Site créé par Sébastien et Natacha Pontee

Édito

LA MISÉRICORDE DIVINE

La pandémie nous pousse à nous tourner vers la miséricorde divine de Dieu. Afin qu’Il vienne réellement à notre secours, voici comment nous pouvons nous tourner vers Lui.

« Écris, dit Jésus à sainte Faustine, apôtre de la miséricorde divine, qu’avant je ne vienne en Juge, j’ouvre d’abord toute grande la porte de ma miséricorde ».



Ainsi la miséricorde n’est-elle pas ce qui suit mais ce qui précède la Justice de Dieu. Il faut à l’homme, pour mieux comprendre : quel bien, quel mal il a accompli ; quel bien, quel mal il s’apprête à choisir ; quelle récompense lui est promise pour le bien ; quelle réparation, réclamée pour le mal… juger d’abord, avant d’être jugé lui-même, de l’Amour même de Dieu. Or quel est-il ?


Le cœur du Fils, ouvert par la lance, révèle le cœur du Père. Dieu aime sans réserve : Il ne lui reste pas une goutte de sang à verser ; sur la croix, Il a tout donné. Dieu aime sans conditions : Il n’attend pas d’être aimé en retour, sans réserve, pour Lui-même se donner sans réserve : « les plus grands pécheurs, avant tous les autres mortels, ont droit aux trésors infinis de ma Miséricorde », confie Jésus à sainte Faustine.


Ainsi, quand la Justice de Dieu considère de quels cœurs sont tirés les actes bons ou mauvais de l’homme pour les rétribuer exactement, sa miséricorde, quant à elle, s’arrête aux plus coupables d’entre eux, ceux qui agissent mal sciemment et qui s'opposent volontairement à Lui. Cependant sa miséricorde se montre jusqu'à faire connaître le fond de son propre cœur, son insondable Amour. À ceux qui ne désarment pas, Il se présente désarmé. Sa seule « violence » est celle de son Amour.  


Le moyen est simple pour concevoir, pour recevoir un tel Amour et pour y répondre : il n’est que de l’expérimenter en faisant appel dès à présent, avec confiance, à la Miséricorde de Dieu, avec les mots que Dieu Lui-même a dictés. C’est le chapelet de la Miséricorde. Celui qui le dira souvent sera protégé par la Miséricorde divine pendant sa vie et surtout au moment de la mort ».







                                                                     Père Louis-Marie LUTOMANTIMA



NE VOUS LASSEZ JAMAIS DE PRIER (Lc 18-1).


AINSI, VOUS DECOUVRIREZ LES TRÉSORS

DE LA MISÉRICORDE DE DIEU