Chaumontel.html
Luzarches.html
https://drive.google.com/file/d/1yCqmGvo4fzN-pzbrVMEYKDMN9GoHMZkt/view?usp=sharing
https://drive.google.com/file/d/1M7qayOzC8PZvNIuag3UL6FSy5z8JRBSo/view?usp=sharing
https://drive.google.com/file/d/1gD-JNjFuSY5V7xLOEmYDB_t8Ub2I-ZjC/view?usp=sharing
https://drive.google.com/file/d/1OeocrYBm6FepjiFQMc1kKcFvMzB_bYos/view?usp=sharing
https://drive.google.com/file/d/12cE2MEgwQ0OJUBx4TAjwHrqGoOP8K8Ce/view?usp=sharing
https://drive.google.com/file/d/1bjcgTkSfPc-SgUJ6kjv9rzo1OX7nDVAp/view?usp=sharing
 



Site créé par Sébastien et Natacha Ponte





RAPPEL DES CONSIGNES SANITAIRES SPÉCIFIQUES

       AUX CÉLÉBRATIONS RELIGIEUSES


  Venir avec son masque

►  Du gel hydro alcoolique est disponible à l’entrée

►  Distanciation : elle est assurée par la disposition des chaises

                    (sauf familles avec enfants de moins de 11 ans)

►  Pour les déplacements : 1 mètre entre chaque personne

►  Pas de carnet de chant. Si feuille de messe : repartir avec.

►  Procession de communion sur 1 file

►  L’hostie est donnée dans la main

►  Se donner la paix à distance par un signe d’amitié

                           (par ex. une salutation mains jointes)

►  Quête : appli sur smartphone « la quête » ou  panier

                   à la sortie de l’église ou panier-épuisette

Pas d’attroupement à la sortie de l’église

►  Les portes de l’église doivent rester ouvertes

À l'attention des paroissiens qui ne pourront pas être physiquement présents dans les églises en raison de leur nombre de places limité ou de précaution pour leur santé, nous continuons, comme cela fût le cas durant la période de confinement, de publier le vendredi soir sur le site de la paroisse  - paroissedeluzarches.net  -  la feuille de messe dominicale. Cette feuille, pratiquement identique à celle distribuée dans les églises,  comportera, dans leur intégralité, les textes de la célébration, les intentions de messe ainsi que les chants illustrés en vidéo. 


15 septembre
 

UNE HISTOIRE ENTRE TOI ET DIEU

   Au XVIème siècle, une grande Sainte espagnole, la mystique Thérèse d’Avila, en apprenant par la bouche d’un missionnaire qui venait de Mexique et qui lui parlait de la mort des enfants qui mouraient sans aucun soin médical et sans être baptisés; elle disait à ses sœurs de prier, prier, car le monde était en feu. Aujourd’hui, devant cette pandémie, les morts qui en découlent et les restrictions sanitaires qui nous sont demandées, nous sentons encore l’appel de cette Sainte : « Priez, priez... ».




   Saint Paul dans sa deuxième épître aux Thessaloniciens (5, 16-18), nous dit: « Nous vous le recommandons, frères et sœurs: avertissez  ceux  qui  mènent  une  vie  déréglée, réconfortez ceux qui sont découragés, soutenez les faibles, soyez patients envers tous. Veillez à ce que personne ne rende le mal pour le mal mais, en toute occasion, recherchez le bien, dans vos rapports mutuels comme envers tous les hommes. Soyez toujours dans la joie. Priez sans cesse. Remerciez Dieu en toute circonstance : telle est pour vous la volonté que Dieu a exprimée en Jésus-Christ ».


    Les temps sont durs, la pandémie est  là et la crise économique va avec. Tenons  bon  car  à  la fin  de  tout,  nous nous  rendrons  compte  que  cela  est, et  restera,  l’histoire  entre  Dieu  et nous.  Mère  Teresa de Calcutta nous dira mieux : « Les gens sont souvent déraisonnables, illogiques et centrés sur eux-mêmes, Pardonne-les quand même... ».


   Elle poursuit ainsi : « Si tu es gentil, les gens peuvent t'accuser d'être égoïste et d'avoir des arrières pensées, Sois gentil quand même... Si tu réussis, tu trouveras des faux amis et des vrais ennemis, Réussis quand même... Si tu es honnête et franc, il se peut que les gens abusent de toi, Sois honnête et franc quand même... Ce que tu as mis des années à construire, quelqu'un pourrait le détruire en une nuit, Construis quand même... Si tu trouves la sérénité et la joie, ils pourraient être jaloux, Sois heureux quand même... Le bien que tu fais aujourd'hui, les gens l'auront souvent oublié demain, Fais le bien quand même... Donne au monde le meilleur que tu as, et il se pourrait que cela ne soit jamais assez, Donne au monde le meilleur que tu as quand même... Tu vois, en faisant une analyse finale, c'est une histoire entre toi et Dieu, cela n'a jamais été entre eux et toi. ».


EN CONCLUSION, CETTE PANDÉMIE,

RESTE UNE HISTOIRE ENTRE DIEU ET NOUS

ET C’EST AVEC LUI QUE NOUS LA VAINCRONS.


                                                            Père Louis-Marie LUTOMANTIMA

26 octobre

PRIÈRE DU PAPE FRANÇOIS


À SAINT JOSEPH FACE À LA PANDÉMIE

Protégez, Saint Gardien, notre pays.


Éclairez les responsables du bien commun, afin qu’ils sachent – comme vous – comment prendre soin des personnes qui leur sont confiées.


Donnez l’intelligence de la science à ceux qui recherchent des moyens adéquats pour la santé et le bien-être physique de leurs frères et sœurs.


Soutenez ceux qui se dépensent pour les nécessiteux : bénévoles, infirmières, médecins, qui sont en première ligne pour soigner les malades, même au prix de leur propre sécurité.


Bénissez, Saint Joseph, l’Église : à commencer par ses ministres, fais d’elle un signe et un instrument de ta lumière et de ta bonté.


Accompagnez, Saint Joseph, les familles : par ton silence priant, construis l’harmonie entre les parents et les enfants, surtout les plus petits.


Préservez les personnes âgées de la solitude : ne laissez personne dans le désespoir de l’abandon et du découragement.


Réconfortez ceux qui sont plus

fragiles et encouragez ceux qui vacillent, intercédez pour les pauvres,


Avec la Vierge Marie, priez le Seigneur de libérer le monde de toute forme de pandémie.


Amen.