Chaumontel.html
Luzarches.html
https://drive.google.com/file/d/1yCqmGvo4fzN-pzbrVMEYKDMN9GoHMZkt/view?usp=sharing
https://drive.google.com/file/d/1M7qayOzC8PZvNIuag3UL6FSy5z8JRBSo/view?usp=sharing
https://drive.google.com/file/d/1gD-JNjFuSY5V7xLOEmYDB_t8Ub2I-ZjC/view?usp=sharing
https://drive.google.com/file/d/1OeocrYBm6FepjiFQMc1kKcFvMzB_bYos/view?usp=sharing
https://drive.google.com/file/d/12cE2MEgwQ0OJUBx4TAjwHrqGoOP8K8Ce/view?usp=sharing
https://drive.google.com/file/d/1bjcgTkSfPc-SgUJ6kjv9rzo1OX7nDVAp/view?usp=sharing
 





PRIÈRE DU PAPE FRANÇOIS


À SAINT JOSEPH FACE À LA PANDÉMIE

Protégez, Saint Gardien, notre pays.


Éclairez les responsables du bien commun, afin qu’ils sachent – comme vous – comment prendre soin des personnes qui leur sont confiées.


Donnez l’intelligence de la science à ceux qui recherchent des moyens adéquats pour la santé et le bien-être physique de leurs frères et sœurs.


Soutenez ceux qui se dépensent pour les nécessiteux : bénévoles, infirmières, médecins, qui sont en première ligne pour soigner les malades, même au prix de leur propre sécurité.


Bénissez, Saint Joseph, l’Église : à commencer par ses ministres, fais d’elle un signe et un instrument de ta lumière et de ta bonté.


Accompagnez, Saint Joseph, les familles : par ton silence priant, construis l’harmonie entre les parents et les enfants, surtout les plus petits.


Préservez les personnes âgées de la solitude : ne laissez personne dans le désespoir de l’abandon et du découragement.


Réconfortez ceux qui sont plus

fragiles et encouragez ceux qui vacillent, intercédez pour les pauvres,


Avec la Vierge Marie, priez le Seigneur de libérer le monde de toute forme de pandémie.


Amen.

LA QUÊTE

En cette période de confinement, même si nous ne pouvons pas être physiquement présents à la messe, la quête est toujours aussi indispensable et nécessaire à notre paroisse.


Avec « L’Appli La Quête « donner à notre paroisse n’a jamais été aussi simple. Vous pouvez télécharger cette application sur votre smartphone depuis : https://appli-laquete.fr . Il vous est également possible de donner depuis le site mis en place par notre diocèse :  https://don.catholique95.fr/laquete .

LES MONTANTS QUE VOUS VERSEREZ SUR CETTE PLATEFORME NATIONALE, RAPIDE ET SÉCURISÉE, SERONT INTÉGRALEMENT REVERSÉS À VOTRE PAROISSE.

OFFRIR UNE MESSE

Les fidèles peuvent apporter au sacrifice eucharistique une offrande personnelle afin d’y participer plus étroitement. En effet, en donnant un peu d’eux-mêmes (leur travail, leurs biens), ils prennent part à l’offrande que Jésus fait à son Père.

Chaque fidèle peut légitimement demander que soit célébrée, le dimanche ou en semaine, une messe pour une intention particulière :
  - pour les vivants ou les défunts de sa famille ;
  - pour accompagner des proches dans tous les moments de leur vie (heureux ou difficiles) ;
- pour rendre grâce à Dieu pour des jeunes mariés, des anniversaires de mariage, un nouveau baptisé, des moments forts de la vie...


Vous trouverez ici la demande de messes qui sera à adresser au presbytère de la paroisse : 2, rue François de Ganay – 95270 Luzarches


DEMANDER UNE MESSE, C'EST ENTRER DANS LA PRIÈRE DE JÉSUS ET DE L'ÉGLISE CATHOLIQUE, C'EST CONFIER À DIEU LES INTENTIONS QUI NOUS SONT CHÈRES.





Nous mettons en œuvre les dispositions qui nous sont recommandées, au fil du temps, par les autorités.

                                        Le port du masque est recommandé durant les offices.



Site créé par Sébastien et Natacha Pontee

Édito

LES FÊTES JUIVES

ET LEURS SIGNIFICATIONS


YOM KIPPOUR







     Le Seigneur parla à Moïse et dit : « C’est le dixième jour du Septième mois qui sera le jour du Grand-Pardon. Vous tiendrez une assemblée sainte, vous ferez pénitence, et vous présenterez de la nourriture offerte pour le Seigneur. Ce jour-là, vous ne ferez aucun travail, car c’est jour de Grand Pardon où l’on accomplit sur vous le rite d’expiation devant le Seigneur votre Dieu…Le neuvième jour du mois, depuis le soir jusqu’au soir suivant, vous observerez le repos sabbatique. » (Lev.23, 26-32).

       




1er Juin

    Ce jour s’appelle, jour de l’Expiation, c’est le jour le plus solennel, le temps de l’introspection et de la pénitence. Les juifs qui ne respectent pas ce jour sont sévèrement punis. C’est seulement le jour de YOM KIPPOUR que le Grand Prêtre entrait dans le Saint des Saints. Il faisait le sacrifice pour lui-même et le sang du sacrifice pour le peuple (Lev. 16).


    Ce jour était fait pour tout le peuple; on égorgeait un bouc à la place d’Isaac. Grâce à la foi, quand il fut soumis à l’épreuve, Abraham offrit Isaac en sacrifice. Et il offrait son fils unique, alors qu’il avait reçu les promesses et entendu cette parole : «  C’est par Isaac qu’une descendance portera ton nom. »  (Héb 11, 17-19).


    Les rabbins enseignent que Dieu accepta le « sacrifice » d’Isaac au nom du peuple qui attendait le salut de Dieu. Dans le christianisme, ce sacrifice est parfaitement identifié à celui du Christ.


     Yom Kippour  étant aussi le jour pour remercier Dieu d’avoir agréé le sacrifice symbolique d’Isaac, de même Dieu a donné réellement son Fils unique qui a donné sa vie et, par son sang, purifié nos péchés. Saint Paul quant à lui, fait de ce jour, un jour d’épreuve et de participation à la souffrance du Christ. Ainsi, il dira : « Mettez-vous donc vous-mêmes à l’épreuve, pour voir si vous êtes dans la foi ; examinez-vous. Peut-être ne reconnaissez-vous pas que Jésus Christ est en vous ? Dans ce cas, vous êtes disqualifiés » (II Cor 13, 5).


    Saint Jean quant à lui, parle aussi de ce jour en écrivant : « Si nous reconnaissons nos péchés, lui, qui est fidèle et juste, va jusqu’à pardonner nos péchés et nous purifier de toute injustice » (I Jn 1,9).


    Yom Kippour est une fête qui n’a pas spécifiquement son équivalence parmi les fêtes chrétiennes, car pour nous chrétiens,  l’Expiation ou le grand pardon s’est fait une seule fois par Jésus-Christ sur le bois de la Croix. Donc en Jésus-Christ, par Lui et en Lui, nous avons le salut, l’expiation de nos péchés.



                                                                         Fraternellement.


                                                          Père Louis Marie LUTOMANTIMA