Chaumontel.html
Luzarches.html
https://drive.google.com/file/d/1yCqmGvo4fzN-pzbrVMEYKDMN9GoHMZkt/view?usp=sharing
https://drive.google.com/file/d/1M7qayOzC8PZvNIuag3UL6FSy5z8JRBSo/view?usp=sharing
https://drive.google.com/file/d/1gD-JNjFuSY5V7xLOEmYDB_t8Ub2I-ZjC/view?usp=sharing
https://drive.google.com/file/d/1OeocrYBm6FepjiFQMc1kKcFvMzB_bYos/view?usp=sharing
https://drive.google.com/file/d/12cE2MEgwQ0OJUBx4TAjwHrqGoOP8K8Ce/view?usp=sharing
https://drive.google.com/file/d/1bjcgTkSfPc-SgUJ6kjv9rzo1OX7nDVAp/view?usp=sharing
 







Site créé par Sébastien et Natacha Ponte

RAPPEL DES CONSIGNES SANITAIRES SPÉCIFIQUES

       AUX CÉLÉBRATIONS RELIGIEUSES


  Venir avec son masque

►  Du gel hydro alcoolique est disponible à l’entrée

►  Distanciation : elle est assurée par la disposition des chaises

                    (sauf familles avec enfants de moins de 11 ans)

►  Pour les déplacements : 1 mètre entre chaque personne

►  Pas de carnet de chant. Si feuille de messe : repartir avec.

►  Procession de communion sur 1 file

►  L’hostie est donnée dans la main

►  Se donner la paix à distance par un signe d’amitié

                           (par ex. une salutation mains jointes)

►  Quête : appli sur smartphone « la quête » ou  panier

                   à la sortie de l’église ou panier-épuisette

Pas d’attroupement à la sortie de l’église

►  Les portes de l’église doivent rester ouvertes

À l'attention des paroissiens qui ne pourront pas être physiquement présents dans les églises en raison de leur nombre de places limité ou de précaution pour leur santé, nous continuons, comme cela fût le cas durant la période de confinement, de publier le vendredi soir sur le site de la paroisse  - paroissedeluzarches.net  -  la feuille de messe dominicale. Cette feuille, pratiquement identique à celle distribuée dans les églises,  comportera, dans leur intégralité, les textes de la célébration, les intentions de messe ainsi que les chants illustrés en vidéo. 



Lumière du monde, ô Jésus,
Bien que nous n’ayons jamais vu
Ta tombe ouverte,
D’où vient en nous cette clarté,
Ce jour de fête entre les fêtes,
Sinon de toi, ressuscité ?


Quand sur nos chemins on nous dit :
Où est votre Christ aujourd’hui
Et son miracle ?
Nous répondons : D’où vient l’Esprit
Qui nous ramène vers sa Pâque,
Sur son chemin, sinon de lui ?


Nous avons le cœur tout brûlant
Lorsque son amour y descend
Et nous murmure :
L’amour venu, le jour viendra
Au cœur de toute créature,
Et le Seigneur apparaîtra.


Et si l’on nous dit : Maintenant
Montrez-nous un signe éclatant
Hors de vous-mêmes !
Le signe est là qu’à son retour
Nous devons faire ce qu’il aime
Pour témoigner qu’il est amour.

Hymne : Lumière du monde,  Ô Jésus

La Tour du Pin ― CNPL

15 septembre
 

ME VOICI VENIR FAIRE TA VOLONTÉ

   Après avoir passé une année à Soisy-sous-Montmorency comme vicaire, une année à Garges-lès-Gonesse comme vicaire, deux années à Marines (Vexin) comme vicaire et après avoir passé mes six années auprès des argenteuillais comme Curé de la paroisse Sainte Geneviève, me voici maintenant ici à Luzarches. En effet, je n’ai jamais pensé qu’un jour je serai nommé à Luzarches, mais Dieu à travers Notre Évêque a jugé bon que je vienne ici, c’est pour cela que j’ai accepté ma nomination   comme   un   don  venant  de



Lui, car dit-on : « Dieu ne nous enverra jamais, où sa grâce ne nous précède pas ». Sa grâce, me suffit.  


     Je viens d’arriver à Luzarches et je me rends compte qu'il y a des choses à apprendre, à connaître et à maîtriser. Comme tout bon nouveau Curé, j’observe, j’apprends et nous marchons. Je ne cesse de rendre hommage à mon prédécesseur, le Père Monnet YAPO, pour tout ce qu’il a entrepris dans cette paroisse, pour son dévouement etc. Je suis sur ses traces pour la bonne marche de l’Église du Seigneur qui est ici aux Onze Clochers de Luzarches.


     La beauté de l’Église fait que nous sommes tous serviteurs ; le Père Monnet a fait sa part ; le Père Louis-Marie vient   continuer,   et  un  jour,  un  autre  fera  aussi sa part. L’Essentiel dans tout cela est d’éviter la tentation dont nous parle saint Paul dans sa première épître aux Corinthiens, chapitre 3,…  « …… Quand l'un dit : Moi, je suis de Paul ! Et un autre: Moi, d'Apollos ! N’êtes-vous pas des hommes?  Qu'est-ce donc qu'Apollos, et qu'est-ce que Paul ? Des serviteurs, par le moyen desquels vous avez cru, selon que le Seigneur l'a donné à chacun. J'ai planté, Apollos a arrosé, mais Dieu a fait croître, en sorte que ce n'est pas celui qui plante qui est quelque chose, ni celui qui arrose, mais Dieu qui fait croître.  Celui qui plante et celui qui arrose sont égaux, et chacun recevra sa propre récompense selon son propre travail. Car nous sommes ouvriers avec Dieu. Vous êtes le champ de Dieu, l'édifice de Dieu. Selon la grâce de Dieu qui m'a été donnée, j'ai posé le fondement comme un sage architecte, et  un  autre  bâtit  dessus. Mais que chacun prenne garde  à  la  manière  dont  il bâtit dessus. Car personne ne peut poser un autre fondement que celui qui a été posé, à savoir Jésus Christ ».


    Notre fondement c’est Jésus-Christ, et c’est ça ma fierté. Et fort de cette conviction, je servirai le Seigneur avec tous ceux que Dieu  a mis à ma disposition. Les ouvriers de la première heure, tout comme ceux de la dernière heure (Mat 20, 1-16), car à la fin des temps, nous aurons tous les récompenses selon nos mérites. 


   Je dis merci à vous tous qui m’adressez vos mots de soutien, d’encouragement et à vous tous qui priez pour moi. Je finirai cet édito en disant : « N’ayez pas peur ! ». Le 22 octobre 1978, place Saint-Pierre, cette injonction prononcée par le tout nouveau pape pour inaugurer son pontificat résonne bien en ma tête. « Ouvrez, ouvrez toutes grandes les portes au Christ, poursuit Jean-Paul II à sa puissance salvatrice… »  


                                                             Père Louis-Marie LUTOMANTIMA